Une étude conduite en 2012 par l’ARDI a permis d’identifier le potentiel rhônalpin constitué de plus d’une cinquantaine de sociétés offreuses de solution pour la robotique.

Une analyse des technologies associées à la robotique permet de positionner sur la chaîne de la valeur plus de 1 500 entreprises en Rhône-Alpes, dont les compétences en mécanique, électronique et capteur, matériaux intelligents, logiciel et informatique embarquée pourraient être valorisées sur le marché de la robotique.

À cela s’ajoute la présence en Auvergne-Rhône-Alpes d’acteurs clés des segments applicatifs de la santé et de l’assistance à la personne, des automatismes pour l’habitat, de l’électroménager, ou encore du transport et du BTP, intégrant les mêmes briques technologiques que la robotique; particularité qui pourrait permettre de tirer les développements sur ces segments matures en attendant l’émergence d’un marché de volume en robotique de service.

Forte de ces constats et consciente des enjeux, la Région a initié une réflexion sur la structuration régionale des acteurs de l’innovation (entreprises, acteurs académiques, et structures d’innovation), dans un premier temps matérialisée par un stand rassemblant les forces régionales et par l’organisation de table-rondes lors du salon professionnel Innorobo, qui se tient tous les ans à Lyon et, début 2014, par le lancement du Plan Robotique Régional.